Rugby Club Pierrefeu

Un club un village


2019-2020
News
3 questions à Franck Alazet
< | >

3 questions à Franck Alazet

Publié le 16 janvier 2020

3 questions à Franck Alazet
Franck Alazet entraineur des avants du groupe séniors
 
1 ) Tout d'abord, Franck, bienvenue au club, peux-tu me dire comment tu t'es retrouvé à coacher les avants du RCP et quel a été l’accueil que tu as reçu?
 
Merci de ton accueil Patrice !
Au commencement de cette saison, la mission de manager au Rugby Club des Plages m’a été confié. 
Mission périlleuse et compliquée car à l’inter-saison environ 30 joueurs sont partis et ont rejoint leur club d’origine.
Le club n’ayant pas pu anticiper suffisamment tôt les conséquences d’une telle restructuration, l’équipe fanion a été contrainte de déclarer forfait.
Je suis ami avec Jubi. Une amitié forte de presque 20 ans. Au mois de décembre le RCP a essuyé des inondations qui l’ont privé de stade. 
J’ai naturellement proposé à Jubi de venir s’entrainer à La Londe. L’aventure a perduré 15 jours jusqu’au match contre Sorgues qui s’est joué à Vitria.
La semaine du match, votre ancien coach des avants a dû quitter le groupe pour des raisons qui lui appartiennent. C’est donc par un concours de circonstances que j’ai rejoint le RCP. Je pense avoir été instantanément adopté par le groupe. Un groupe extrêmement bonnard avec de vraies valeurs dans lesquelles je me retrouve.
 
2 ) Dans quel état d'esprit as-tu trouvé le groupe à ton arrivée avec ce début de saison pas payant au niveau résultats?
 
L’état d’esprit, comme je le disais précédemment est excellent. Le groupe est très jeune et possède de gros atouts en son sein. Les joueurs sont demandeurs, à l’écoute et ont une réelle envie de progresser. Globalement, ils apprennent très vite malgré une disparité évidente de niveau et d'expérience selon les postes. 
Suite au match perdu de peu à Antibes, je pense pouvoir dire que c’est essentiellement la maturité et l’expérience qui nous font cruellement défaut à ce stade de la compétition.
 
3 ) Comment vois-tu la fin de la saison?
 
Je la vois de la manière la plus optimiste qui soit ! Il n’y a pas d’échecs que des leçons ! Il nous faut un p..... de match référence afin d’inverser cette spirale ! 
Comme toujours, c’est dans la tronche que tout va se jouer.
Les joueurs doivent prendre ou reprendre confiance en eux, penser obstinément à la victoire et au maintien toute la semaine. C’est à eux à se récompenser, ils le méritent.
Ce n’est qu’une question d’envie et de détermination. Je ne dis pas que l’on manque d’envie, je dis qu’il faut qu’on en ait plus que cela..
J’y crois fort car les qualités du groupe me donnent toutes les raisons d’y croire.
  
 

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.